Yémen, Syrie… Les femmes et les enfants sont les premières victimes des conflits armés.

Le viol des petites filles et des femmes est utilisé comme arme de guerre pendant les conflits.

Les femmes et les enfants représentent plus de ¾ des personnes réfugiées et déplacées.

Les femmes enceintes ont 2,5 fois plus de risque de mourir en zone de conflit qu'ailleurs.

Le viol des petites filles et des femmes est utilisé comme arme de guerre pendant les conflits.

Un don pour les protéger

Soit 0€ après réduction fiscale

Pour un kit dignité pour 1 femmes ou filles réfugiées

Je fais un don

Faites un don avant le 31 décembre
pour bénéficier de votre réduction fiscale de 75 %

Un don pour les protéger

Soit 0€ après réduction fiscale

Pour un kit dignité pour 1 femmes ou filles réfugiées

Je fais un don

Faites un don avant le 31 décembre
pour bénéficier de votre réduction fiscale de 75 %

Thaibah,
femme forte du Yémen

J'étais en train de promener mes chèvres et j'ai senti que je marchais sur une mine. J'ai vu du sang.
Ma jambe n'était plus là. J'ai su que je ne pourrai plus marcher.
À 18 ans, je suis devenue un fardeau.
J'ai senti que je marchais sur quelque-chose. J'ai vu du sang.
Ma jambe n'était plus là.
À 18 ans, je suis devenue un fardeau.

Comment
votre don agit

80€
Soit 20€ après
réduction fiscale

À cause des conflits, plus de 70 millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer l’an dernier. La moitié d’entre elles sont des enfants.


En faisant un don à CARE, vous apportez, par exemple, une aide alimentaire pendant 1 mois à une famille yéménite déplacée dans un camp.

Je fais un don

CARE apporte une aide humanitaire aux populations réfugiées et déplacées partout dans le monde, avec une attention particulière aux femmes et enfants, en distribuant des abris, des repas, des kits d’hygiène et en les aidant à se reconstruire.

Sidal,
12 ans, jeune fille syrienne
pleine d'espoir

J'avais 6 ans quand la guerre a commencé en Syrie.
Nous avons été obligés de fuir 5 fois à cause des violences.
Un jour, un avion nous a attaqués à l'école.
J'ai vu plein d'enfants mourir sous mes yeux.
Il y a 3 ans, un avion nous a attaqués à l'école.
J'ai vu plein d'enfants mourir sous mes yeux.

Comment
votre don agit

120€
Soit 30€ après
réduction fiscale

À cause des conflits, beaucoup d’enfants ne peuvent plus aller à l’école. La déscolarisation augmente le risque de mariages précoces, de travail forcé et d’enrôlement dans les groupes armés.


En faisant un don à CARE, vous participez, par exemple, à la réhabilitation d’une école détruite.

Je fais un don

CARE mène des projets d’accès à l’éducation et de réhabilitation des infrastructures scolaires détruites par les conflits. Nous aidons également les filles et les femmes à se réinsérer grâce à des formations professionnelles et du soutien à l'entrepreneuriat.

Neema,
femme courageuse
de République démocratique du Congo

Mon mari a été tué, me laissant seule avec mes enfants.
Nous avons dû fuir vers l'Ouganda pour survivre.
Des hommes armés nous pourchassaient.
Mon mari a été tué.
Nous avons dû fuir vers l'Ouganda pour survivre.
Des hommes armés nous pourchassaient.

Comment
votre don agit

200€
Soit 50€ après
réduction fiscale

Dans la plupart des conflits, le viol est utilisé comme arme de guerre. Mariées de force, kidnappées, abusées, privées d’école, les femmes et les filles sont plus vulnérables que les hommes dans les pays en guerre.


En faisant un don à CARE, vous nous permettez, par exemple, de former 3 personnes à lutter contre les violences faites aux femmes en République démocratique du Congo.

Je fais un don

Partout où les conflits sévissent, CARE mène des programmes pour protéger les femmes, apporter un soutien médical et psychologique aux victimes de violences, les aider à retrouver une source de revenus et sensibiliser les communautés.

CARE défend les femmes et les enfants dans les principales zones de conflit:

Mentions légales - Réalisé par One Heart pour une cause qui lui tient à coeur